29 août 2008

Elle fond dans le paysage...


En hommage au cadre vert des collines autrichiennes, l’agence d’architecture GRID a conçu ce projet qui est une première dans son genre. Construite sur une pente douce, avec sa façade au gazon artificiel, ses grandes baies vitrées qui laissent passer la lumière tout au long de l’année, cette maison de vacances de deux étages qui semble fondre dans son paysage, sera peut être un exemple à suivre en Autriche où elle se trouve ou ailleurs…

Le site des architectes: ici.
D'autres blogs qui ont parlé de ce projet: ici.

3 commentaires:

Fabien B. a dit…

Le gazon artificiel en façade ça fait vraiment la blague. Je n'aurais jamais osé faire ça en projet à l'école d'archi (sur qu'ils m'auraient jetés le projet à la tronche lol)... mais aujourd'hui je pourrais, parce que franchement je trouve ça marrant !^^ même si ça ne fait pas franchement avancé le chmilblick.

Sipane a dit…

:-) Moi, même aujourd'hui je n'ose pas mettre le gazon en façade, c'est une question de voir les choses et des goûts ou tout simplement une mode, je ne sais pas, mais personnellement, je ne suis pas convaincu par ce genre d'artifice.

Fabien B. a dit…

oui c'est ce que je disais : c'est pour la blague.
Mais justement pourquoi ne pas faire une architecture humoristique, avec des évnements comiques... Sans avoir à la justifier par ailleurs : "je fais du gazon en façade par ce que c'est drole !"... et c'est tout. ^^

Pas a faire systématiquement, et surtout a ne pas prendre au sérieux. Mais une fois, pour l'exemple c'est jubilatoire ^^.