7 sept. 2009

Deux tours colorées...

C'est un nouveau quartier de Barcelone, une ville connue par des grands architectes qui lui ont laissé quelques incontournables monuments. C’est Toyo Ito qui cette fois-ci a ramené la dernière nouveauté à l’architecture de cette ville. Deux tours colorées de 114 mètres de haut, se détachent dans le ciel. Elles se complètent et dialoguent, se démarquent des autres constructions et donnent à cet endroit une empreinte singulière. Un quartier en mutation où les dernières technologies qui respectent l’environnement se mélangent. Un endroit de plus qui s’inscrit dans les guides de l’architecture contemporaine…

D'autres blogs qui ont parlé de ces constructions: ici.
La photo: © Manuel.A.69
D’autres photos se trouvent : ici.

13 commentaires:

Claire a dit…

Quel rouge!!!!
Sur la photo on ne voit que le cette couleur. Les tours sont collées?

Sipane a dit…

Non Claire, les tours sont bien séparées mais la photo est "trompeuse" :)

sheily a dit…

Pas mal ces tours! Des habitations ou des bureaux?

Sipane a dit…

Des bureaux.
D'ailleurs ce serait bien si on osait autant pour des habitations ;)

Manuel a dit…

Il s'agit d'un hotel (tour la plus proche de l'objectif) et de bureaux!

Sipane a dit…

Merci Manuel, j'ai en effet oublié de citer l'hôtel.

François a dit…

A part la beauté de la photo, ce quartier me rappelle Paris Rive Gauche où on se livre à une course architecturale des plus innovantes. Néanmoins, la grandeur du secteur reste son point faible, il manquerait bel et bien quelques habitations, est-ce qu'elles y sont?

Sipane a dit…

Tu sembles utiliser ce rappel avec Paris R-G d'une manière négative.
Oui, ça a l'air d'être un laboratoire d'architecture, un de plus. A savoir que ce quartier est en plein mutation, il est neuf, peut être il aura besoin d'un peu plus de temps pour faire ses preuves.

Sinon, des logements, pas à ma connaissance, à moins que quelqu'un connaisse plus sur ce quartier et dans ce cas, son commentaire sera le bienvenu :)

Scrapper's Run a dit…

Je trouve ces réalisations aussi surprenantes et magnifiques que je peux les trouver chiantes ^^
Je m'explique, je peux faire l'analogie avec un dessinateur de comic-book US, Humberto Ramos, que j'admire énormément, qui a une patte vraiment personnelle, mais au bout de quelques pages, on en a marre... comme une overdose de ses dessins :)
Bah c'est ce genre d'effet que me font ces tours ^^

Sipane a dit…

Pourtant ces deux se distinguent des autres, par leur couleur :)

Scrapper's Run a dit…

Ouais elles se distinguent des autres... ce qui ne veut pas dire qu'elles sont mieux que les autres ;)
Ce sont de belles tours, y'a rien à dire, Toyo Ito respect, belle sculpture, mais moi j'en aurais rapidement marre de les voir si je vivais dans l'coin...

Fabien B. a dit…

Est-il mieux de voir la médiocrité des bâtiments ordinaires ?
Pas sur !
Ce qui est sans doute embetant, et je rejoins scrappers run, c'est de n'avoir que ça à regarder (mediocre ou exceptionnel); au bout d'un moment on s'en lasse. L'ennuie nait de l'absence de diversité.

Sipane a dit…

L'absence de diversité?
Tu veux dire qu'il n'y en a pas assez? Et toutes ces tours qui poussent partout avec des formes et des couleurs différentes alors?