13 févr. 2009

La Défense Touristique...


Depuis deux semaines, le quartier de la Défense fait partie de ces nombreuses zones touristiques près de la capitale. L’ouverture des magasins les dimanches aidant, ce lieu jusque là présenté comme un quartier d’affaires, mutera peut être en « lieu de vie ».

Qu’en est-il de l’architecture de ce quartier ?

En France, zone touristique est souvent synonyme d’une richesse architecturale, naturelle ou d’un lieu doté d’une histoire inscrite dans les livres et sur les murs. Des quartiers réputés à l’étranger grâce à leurs édifices et leurs monuments. Des endroits recherchés par les touristes du monde entier. La Défense construite sur dalle et qui a juste fêté ses cinquante ans, pourra-t-elle concurrencer d’autres quartiers plus connus, plus pompeux, plus historiques et plus visités ?

Ses atouts architecturaux et artistiques :
Cet alignement géométrique qui la lie à Paris, avec sa Grande Arche, l’une des conceptions françaises les plus osées de son temps.

Le béton utilisé dans ses anciens édifices (comme le CNIT) reste l’un des caractéristiques de cette architecture des années 70.

Son petit musée qui se trouve en plein cœur du quartier et qui raconte son histoire avec ses affiches et ses maquettes à plusieurs échelles.

Ses nouveaux concours d’architecture qui ont vu défiler les architectes les plus connus et les plus courtisés de tous les pays.

Les sculptures parsemées ici et là qui témoignent de sa culture artistique contemporaine.

Donc, touristique ?
Oui, si les touristes seront amateurs de l’architecture d’une époque récente, pas vraiment historique mais assez caractéristique.
Oui, si les touristes ont des préférences pour une architecture verticale rare en France.
Oui, si les touristes cherchent dans leur parcours la rencontre avec des projets des plus grands architectes.

Une nouvelle zone touristique, qui enrichira l’attrait du Grand Paris...

Cet article a été également publié sur le site lemoniteur.fr et vous pouvez le trouver: ici.

12 commentaires:

sheily a dit…

Quand je suis touriste, j'apprécie particulièrement de voyager dans le passé. Mon esprit fantasque aidant, je me retrouve assez facilement au Moyen Age ou dans la Rome antique ;-)!
Donc, autant je perçois l'attrait architectural de La Défense en tant que parisienne, autant le quartier serait trop contemporain pour moi si j'étais touriste.

Scrapper's Run a dit…

je rajouterai un à ta liste un "oui si la Défense ne s'endort pas le soir venu", car quand vient la nuit, il n'y a plus rien à y faire...

Sipane a dit…

Des touristes "spéciaux La Défense", ça existe et j'en connais quelques-uns mais ils ne sont pas majoritaires, je te l'accorde. :)

Le problème du tourisme, c'est qu'on visite ce qu'on veut nous faire voir ou ce qu'on trouve dans les guides touristiques. Même Paris n'est connue que par ses monuments alors qu'il y a des coins très attirants avec des architectes de renoms qui sont délaissés pour d'autres. Ceci-dit un touriste qui vient à Paris ne peut pas tout voir non plus, d'où le choix de certaines "images".

Sipane a dit…

Scrapper's Run:
Tu as peut être raison, dans ce cas, les touristes n'ont qu'à aller le matin. :)

sheily a dit…

Peu importe puisque le soir, le touriste parisien veut voir Pigalle, Le Moulin Rouge... Même si ça a bien changé!

Scrapper's Run a dit…

sheily : tu n'est pas la seule à voir les choses comme ça, beaucoup de gens ont cette idée de "l'aventure" en référence aux images que l'on se fait des voyageurs [indiana jones, etc.]... comme exemple que l'on peut trouver de cette vision culturelle, c'est dans les jeux-vidéos où, lorsque tu voyages et que tu découvres des mondes cachés, c'est toujours dans des environnements délabrés et/ou en ruines... des traces d'univers ayant connus leurs apogées il y a longtemps...
& je suis du même avis que Sipane, il y a une sélection déjà faite par les agences touristiques qui ciblent certains monuments plus que d'autres.
PS : la Défense c'est bien aussi de nuit ;)

ville-nouvelle.net a dit…

La Défense pourrait rentrer dans les zones touristiques, étant donné qu'elle est bien le symbole d'une époque passée. Comme les Cathédrales parlaient du moyen-age et les palais parlaient de la renaissance, la Défense parle des années 70, quand l'homme allait sur la lune, les premiers ordinateurs commençaient à sortir et le monde semblait devoir être de plus en plus technologique.

Un cas encore plus net est celui de Noisy-le-Grand, où, autour du centre commercial construit dans les années 80 dans un style très similaire à celui de la Défense, est née toute une série de bâtiments neo-traditionnels.

Sipane a dit…

Tiens à chaque fois tu me donnes un exemple à découvrir et à en parler Marco, Merci, tes commentaires sont toujours enrichissants. :)

Scrapper's Run a dit…

Je profite de ton post pour offrir 2 liens :
- le 1er concerne une expo qui va bientôt s'achever, où ceux qui n'ont pas pu voir les projets de la tour Signal au palais Chaillot pourrons se rattraper jusqu'au 18 février :
http://www.lemoniteur.fr/P_article.php?id=599152
- le 2nd complète ton article en rappelant un peu d'histoire, avec des photos très intéressantes :
http://www.batiactu.com/data/04062008/04062008-154118.html
;)

Sipane a dit…

Merci pour les liens, l'expo est très intéressante, je suis allée la voir, il faut d'ailleurs que j'en parle ici un jour. :)
Quant au 2ème lien, je ne l'avais pas lu, encore Merci.

Benoît L. a dit…

Suite à un numéro de la revue Urbanisme (La Défense en quête de sens), je suis allé faire mon touriste à la Défense le 31 décembre dernier.
Je suis même allé jusqu'au centre-ville de Puteaux. Quelle aventure !

Peut-être qu'un jour, si j'arrive à me motiver, je mettrais un article dessus.

Sipane a dit…

J'attends alors ton (tes) impression(s) concernant La Défense. A ton avis est-elle assez touristique, séduisante pour attirer du monde? J'espère que je lirai ton point de vue "urbanistique" aussi sur le sujet.