26 nov. 2008

"Chaotique"...

J’avais évoqué récemment, sur ce blog, ici même, une promenade dans le Paris-Village, la capitale cachée avec ses trésors d’autrefois, son ambiance caractéristique et ses ruelles mystiques. Aujourd’hui, après avoir fait une autre promenade, plus à l’est que la première, j’évoque un Paris avec une architecture assez chaotique, un mélange de styles et d’époques, des « images » qui peuvent bien nous renvoyer aux siècles derniers alors que juste à côté la réalité nous surprend, nous secoue et nous réveille.

Un seul parcours dans un petit coin, quelques ruelles ne suffisent pas pour tracer toute une histoire, mais sont parfois capables de donner un aperçu général de la diversité d’une des parties de ce 20ème arrondissement.

Tout en se baladant vers des impasses aux noms surprenants (impasse Gros) où il faut être bien le contraire pour pouvoir y avancer, des passages aux noms célestes (Passage Dieu), où il faut avoir la foi pour ne pas faire demi-tour, continuant et contournant les quelques chantiers en cours, on se retrouve sur des avenues où les maisons de villes côtoient des immeubles de plusieurs étages, des murs colorés touchent à d’autres en pierre, où certaines constructions nous racontent le passé industriel de ce coin alors que d’autres beaucoup plus récents portent fièrement la signature d’architectes de passage.

Oui, tout ce mélange, toute cette variété à la fois surprenante et joyeuse nous montre le visage d’une petite partie d’une capitale qui a su accepter au fil du temps les changements et s’y adapter…






















D'autres photo de cette visite se trouvent sur ma galerie publique: ici.

10 commentaires:

Scrapper's Run a dit…

Etonnante balade!
tu avais fait des repérages, ou ce sont des découvertes hasardeuses lors de belles flâneries?
En tout ca, merci :)

Sipane a dit…

J'avais repéré quelques endroits où je ne suis même pas allée parceque j'ai suivi comme tu dis d'autres découvertes hasardeuses.:-)

Scrapper's Run a dit…

mdr, bienvenue au club!
ça m'arrive souvent ça...
Faut dire que Paris, c'est comme un grand encyclopedie : tu l'ouvres pour voir un truc, et tu finis par te perdre dedans tellement il y a de choses interréssantes à découvrir ^^

Sipane a dit…

Pourtant certains peuvent y arriver avec les cartes, GPS, etc...mais pas moi, à chaque fois je suis un autre chemin ou un chantier et je me trouve en face d'autres surprises.:-)

ville-nouvelle.net a dit…

En venant de Rome, une ville où tous les bâtiments d'un même quartier viennent de la même époque, je suis toujours étonné de voir comme à Paris les différentes époques se mélangent entre elles.

Sipane a dit…

Tiens, j'avais écrit un article sur Rome justement en rentrant cet été, le pire c'est qu'à Paris, on ne se rend même pas compte de cette diversité.

sheily a dit…

J'adore ce coin! Je le trouve inspirant. Il faudrait vraiment que je pousse plus avant la promenade, appareil photo au poing, évidemment.

Sipane a dit…

En attente de tes photos Sheily, ce serait amusant de voir le même coin photographié par quelqu'un d'autre.:-)

Fabien B. a dit…

Très chouette balade ! ;-)

A signaler que la seule façon de découvrir une ville c'est en se laissant aller a la flanerie, et se laisser perdre.

Le train, la voiture, le bus ou le tram... sont des façons de voir la ville, mais il n'y a qu'à pied qu'on peut la découvrir.

A lire : "poetique de la ville" de Pierre Sansot

Sipane a dit…

Tiens, je ne connais pas ce livre, je le note, Merci Fabien.