16 janv. 2008

En spirale…

Avec un revêtement rugueux pour l’extérieur, des matériaux lisses pour l’intérieur, une forme peu ordinaire, ce café possède tout pour plaire. C’est un nouvel espace public, le genre d’espace tant délaissé au profit d’autres projets, c’est un petit bijou à visiter qui nous pousse peut être même à l’apprécier…

Pour plus d'informations et de photos voir: ici et .

5 commentaires:

Claire a dit…

Très chouette!

Fabien B. a dit…

Un peu de mal a cerner le volume général, et dommage qu'il n'y ai pas de photos de l'intérieur. Mais très chouette.

Quelle est la ville ou il a été construit ? Je connais le batiment, qui se trouve pas loin derrière, à la façade en "cul de bouteille", mais je n'arrive pas a retrouver la ville...

Une petite chose en passant, pour un café on parle plutôt de "lieu public", que réellement "d'espace public". C'est comme les mall des centres commerciaux. Ca appartient au domaine privé mais c'est vécu comme un espace public. Voila... enfin chouette petite architecture.

Sipane a dit…

Pour le lieu et d'autres détails et photos, tu peux faire un tour sur le lien suivant:
http://www.marksbarfield.com/project.php?projectid=11
C'est à Birmingham...
C'est bien voulu de ma part "l'espace public" parceque le bâtiment étant transparent, au milieu d'une place publique, pour moi, c'est plus qu'un simple lieu, ça s'étend en un espace, c'est juste une manière d'exprimer ma pensée, mais ça peut se comprendre autrement aussi, merci Fabien...

Bertrand a dit…

Belle trouvaille. Cela me fait penser à un fossile qui se détache de sa gangue de calcaire et redonne vie à un objet oublié des millions d'années plus tôt dans une couche sédimentaire.

Comme dans la nacre d'un coquillage, on doit s'y sentir protégé, dans un jeu d'harmonie développé par une circonvolution naturelle.

Rentrer dans ce coquillage, c'est comme le porter à l'oreille et écouter un instant le bruit de l'océan...

Que de symboles qui parlent face à une telle architecture. ;-)
A bientôt,

Bertrand

Sipane a dit…

Merci pour ton commentaire Bertrand, c'est vrai que cette coquille a charmé pas mal de monde, chacun y trouvant un symbole ou une signification différente...
A bientôt.