30 avr. 2007

Renaissance...

C'est l'extension du musée de la ville Ontario au Canada...

Avec une nouvelle entrée du musée , beaucoup d'aluminium sur les façades inclinées, à peine un mur à angle droit, sept galeries étalées sur deux niveaux, des détails saisissants comme la chambre de l'esprit située au coeur du bâtiment, cette construction constitue un défi réussi de la part de son architecte...


Deux thèmes sont envisagés pour ce musée, la nature et la culture qui sont présentés non seulement par la technologie interactive mais par la magie et la puissance de l'espace physique.
L'architecture héritée et la nouvelle construction forment un équilibre de l'unité imaginative.
La rénovation du musée devrait finir d'ici 2009...

Pour plus d'informations voir le site de l'architecte Daniel Libeskind.
D'autres sources: worldarchitecturenews et ROM.

4 commentaires:

van acker a dit…

Ces espaces biais, ces murs comme déséquilibrés me font beaucoup penser, non seulement aux déconstructivistes mais avant, à certains décors du cinéma expressionniste allemand des années 20 (Wiene par exemple). C'est une architecture plutôt parlante dont j'aime beaucoup l'esprit. Mais convient-elle à la neutralité supposée d'un musée ?

Sipane a dit…

C'est vrai, j'avais pas pensé aux années 20, beau parallèle!
Quant à la neutralité du musée, elle est en train d'évoluer de plus en plus de nos jours, il suffit de voir les nouveaux projets réalisés ou à réaliser de Nouvel, Hadid, etc...
On se rend compte qu'on est très loin des musées d'autrefois...

GRIBOUILLE a dit…

Au secours.

Sipane a dit…

Oui, comme tu dis...