15 avr. 2007

En osmose avec la nature...

Sa devise était: en osmose avec la nature...


"Friedensreich Hundertwasser, était un artiste peintre, penseur et un architecte autrichien ou plutôt comme il l'a annoncé dans son manifeste prononcé le 24 janvier 1990, un médecin de l'architecture.
Son œuvre picturale est caractérisée par le foisonnement organique des formes et repose sur la brillance des couleurs. Couleurs qu'il emploie fréquemment (souvent plus douces) en architecture comme l'Or, emprunt au style baroque rococo.

On peut affirmer que Hundertwasser est un artiste inclassable marqué par un immense amour de la nature et l'un des grands pionniers d'une architecture humaniste et écologique qui tente de concilier créativité artistique et écologie."

Voir: Friedensreich Hundertwasser
blog: weblog

2 commentaires:

van-acker a dit…

Tu vas trop vite à poster : pas le temps de tout suivre moi. Hundertwasser, je ne le "connaissais" qu'à travers quelques peintures très colorées, linéaires, pleines de courbes de cercles, de spirales en strates (comme les marbrés de Papy Brossard). Un petit côté Hippie avant la mode. Je découvre cette esthétique et l'esprit appliqués à l'architecture. ça évoque Gaudi. C'est donc un peu la même question qui me vient à l'esprit : et si tout notre environnement architectural avait cette même fantaisie, ce même niveau de stimulation, on ne deviendrait pas un peu fous ? est-ce qu'on ne serait pas un peu victimes d'écoeurement en dépit de la qualité de chaque réalisation prise individuellement. Est-ce que la neutralité visuelle n'a pas une certaine nécessité pour la nature humaine?

Sipane a dit…

La semaine prochaine je pars en vacances, tu auras une semaine pour tout lire et suivre, comme ça tu te rattraperas.
Pour notre artiste, Gaudi était son idole, d'ailleurs si tu lis sa vie, pour lui il n'y a pas beaucoup d'architectes ou d'artistes qui valent ce titre. Ses peintures, je ne les connais pas vraiment!
Pour ta question, je suis d'accord avec ton analyse, la neutralité visuelle et même le "vide", à mon avis, sont une nécessité pour l'équilibre de chaque personne.