18 nov. 2009

« Pistons et Cylindres »

« Bleue », « Rouge », « Mauve », c’est ainsi que s’appellent les rues d’un quartier entier construit en 1970 par les architectes Martine et Philippe Deslandes.

On se trouve dans la ville d’Elancourt, dans la région parisienne et plus précisément aux «pistons et cylindres ». Il s’agit d’un quartier entièrement construit en maisons, celles en rez-de-chaussée ayant été baptisées à l’époque par « les pistons » et celles qui comportent deux étages sont appelées « les cylindres » à l’image de l’escalier cylindrique qui se trouve au milieu de la construction.

Même la signature des architectes est étrange, elle est loin d’une seule signature qui marque le nom ou la date de construction, elle s’est faite par des dessins de couleurs différentes comme des affiches décoratives.

Visité par de nombreux étudiants en architecture, ignoré par certains, inconnu par d’autres, ce quartier avant-garde reste comme une enclave dans une ville qui s’étend et grandit.
Quelques photos, plusieurs images d’un quartier caractéristique et hors-temps…










Pour plus d'informations sur ce quartier, voir: ici.
D'autres photos se trouvent sur ma galerie publique: ici.

10 commentaires:

sheily a dit…

Je ne sais que penser... Le moins que l'on puisse dire, c'est que pistons et cylindres ne manquent pas d'originalité.

Sipane a dit…

C'est un quartier qui te plairait mais il n'est pas à Paris :)

thbz a dit…

J'y suis passé il y a quelques années. Ce style est un peu démodé aujourd'hui (notre époque fait peut-être moins de faute de goût, mais au prix sans doute d'une certains rigidité, sauf pour les immeubles de prestige où les architectes s'en donnent à cœur joie), mais c'est plutôt rafraichissant de tomber de temps en temps, lors d'une promenade en banlieue, sur un quartier qui surprent l'imagination...

Sipane a dit…

Je ne connaissais pas ce quartier typique et isolé à la fois. La découverte était à la hauteur de ce que je venais de lire, une enclave des années 70 qui depuis a très peu changé de traits mais l'ensemble garde une bonne "signature d'époque".

Pour faire des "fautes de goût", il faut d'abord oser, chose qui semble être oubliée aujourd'hui...
Merci pour ton passage par ici.

Nicolas a dit…

Super sympa comme trouvaille, typiquement seventies -ça me fait penser aux maisons-bulles de Lovag, Haüsermann et Chanéac, dans l'esprit. Je te remercie de la balade ^^

Sipane a dit…

De rien.
Et dire qu'il existe des quartiers du genre qu'on ne connais même pas. J'ai l'intention de faire leur tour petit à petit. A suivre donc. Si tu as des idées elles seront les bienvenues.

Nicolas a dit…

Pes idées ? Par exemple les différents quartiers de maisons à patios du Mirail à Toulouse :

> La Tourasse
> Les Mûriers

De Candilis toujours, il y a Le Petit Nice... à Nice et Les Mûriers(aussi !) à Manosque.

Mais il s'agit de productions des années 60, moins drôles, plus théoriques encore.

Sipane a dit…

Il y a d'autres trouvailles du même genre, je te les enverrai pour rédiger d'autres articles. Concernant les photos, tu pourras bien puiser dans ce blog, à condition de citer à qui elles appartiennent. :)

Michel a dit…

J'habite depuis les années 1970 une petite résidence ("Ascot", 73 pavillons) à Roissy-en-Brie, oeuvre de Philippe Deslandes ; c'est une architecture originale et très agréable à vivre. On veut créer un site où il y aura des pages sur l'ensemble de son oeuvre, fort intéressante mais hélas écourtée par sa mort tragique ; nous renverrons à votre blog si riche en photographies pour les "Pistons et Cylindres", si vous en êtes d'accord.

Sipane a dit…

Aucun problème pour la citation du blog. Si par ailleurs je peux vous aider, n'hésitez pas à le demander.