27 janv. 2009

L’usine d’architecture...

J’avais déjà évoqué dans une balade précédente, les travaux de la ZAC Paris rive gauche (du 13ème arrondissement de Paris). Un endroit très caractéristique par son passé industriel où aujourd’hui, on trouve plusieurs des grandes réhabilitations de ces dix dernières années.

Parlons cette fois-ci de l’école d’architecture de Paris-Val de seine et son histoire.

Construit en 1891, ce bâtiment industriel a toutes les caractéristiques des constructions de l’époque. Une construction métallique avec remplissage en brique, la marque de l’architecture industrielle.

Imposante et rafraîchie, cette construction est complétée avec un immeuble moderne qui la jouxte. Le seul point commun entre les deux, c’est la fonction. A part ça, la nouvelle construction se démarque de l’ancienne par sa couleur, sa forme, ses lignes et son entrée.

Malgré toutes leur différences, on se rend compte qu’elles font un duo réussi pour une même activité. Regardant toute les deux vers la Seine, elle se cohabitent, dialoguent et se heurtent, à chacune son charme et sa présence, toutes les deux sont là pour accueillir les élèves architectes qui construiront à leur tour un jour, le patrimoine de demain…













Vous pouvez trouver un autre point de vue sur le même édifice ainsi que des photos de l'intérieur: ici.

9 commentaires:

sheily a dit…

Très réussi en effet! C'est où exactement?

Sipane a dit…

C'est sur le quai Panhard et Levassor, un peu plus loin de la rue des Grands Moulins.
(Tiens, Scrapper's Run nous dira surement plus sur cette école;))

Scrapper's Run a dit…

LOL!
tu as lu dans mon esprit? j'étais justement en train de rédiger mon billet sur cette école hier!!! ^^
Il sera en ligne, si tout va bien, le 7 février vers 12h ;)

Sipane a dit…

Non, je n'ai pas les compétences de lire dans les esprits:)
Mais comme il s'agissait de l'architecture industrielle, en plus d'une école d'architecture, c'était facile à deviner;)
On attend alors ton texte.

Nicolas a dit…

Savez-vous que pour la réhab' de la halle industrielle, ils ont démontés tous le remplissage de briques foraines, isolé les murs et remontés en double mur des briques, neuves cette fois, mais moulées à la main à l'ancienne dans une usine spécialisées du Nord de la France, afin de coller à l'image des anciennes, en accord avec l'ABF.
Je tiens cette histoire du fabricant de brique Wienerberger.
Etonnant, non ?

Sipane a dit…

Non Nicolas, je n'avais aucune idée, j'ai suivi de loin la réhabilitation mais sans en connaître les détails.
Merci, une bonne découverte, étonnante même comme tu dis.

@Scrapper's Run,
Tu peux l'ajouter dans ton texte si ce n'est pas déjà fait, comme ça vient de Nicolas, c'est "parole d'architecte":)

Fabien B. a dit…

Ce bâtiment a au moins autant de qualités plastiques qu'il a de défauts fonctionnels... si côté matériaux, histoire, l'ancienne sudac a gardé un certain charme, Borel fait mieux quand il s'agit d'un programme de logement.

Je juge en connaissance de bâtiment (^^) et d'école ! lol...

J'ai hate de lire la note de SR ! ;-)

Sipane a dit…

Oui, c'est vrai Fabien, toi aussi tu devrais connaître mieux que moi cette école. Enfin vous êtes plusieurs, si chacun rédige ce qu'il en sait, on aura une note complète.:)

Scrapper's Run a dit…

Bel découverte que nous expose Nicolas!
Je vais de ce pas copier-coller tout ça :p ;)