24 août 2008

Des statues... une liberté

Quand on la voit perchée sur un rond-point en plein milieu d’une ville alsacienne, on se demande qu’est-ce qu’elle fait là ?
Des répliques de la fameuse statue de la Liberté, il y en a eu depuis sa création. Des grandes, petites, de toutes les tailles, il y a la dorée, celle qui est en fonte, en bronze et même en polystyrène. Parmi toutes, il se trouve que celle-là c’est la dernière en date et a été érigée à cet endroit en honneur à un certain sculpteur appelé Frédéric Auguste Bartholdi ,originaire de cette ville, qui l’a conçue il y a bien longtemps...

4 commentaires:

Fabien B. a dit…

Dans le genre déco de giratoire on est dans la norme: un truc laid qui (j'imagine) coute très cher. Pour rendre hommage à Bartholdi on aurait peut-etre pu trouver mieux... que sur un rond point et avec une copie de la Liberté... parce que là c'est quand même à la limite du mauvais gout non ? ^^

Sipane a dit…

Je ne sais pas si on est à la limite du mauvais goût mais ça fait très bizarre de voir cette statue là où on l'attend le moins parmi les enseignes des magasins de la zone industrielle de la ville.

Fabien B. a dit…

la sculpture en elle même est un modele... ce n'est pas la statue qui est laide. C'est bien son contexte. Et le rapport qu'elle entretient avec.
Là en plus, en pleine zone industrielle, cette copie de la liberté tend plus vers le faux de Las Vegas, que la même copie hommage qu'on peut trouver à Paris par exemple.

Enfin pour Colmar je pense qu'on pourrait espérer mieux.

François a dit…

En effet, ils auraient pu la placer devant leur hôtel de ville ou dans l'une des places principales.