8 mai 2008

La tour la plus haute du monde...

C’est ainsi qu’on la connaît, dans toutes les villes, tous les continents, certains se demandent parfois comment elle s’appelle mais tous la connaissent comme la tour la plus haute du monde. Pourtant cette conception a sa petite histoire que tous ne connaissent pas forcément.

Elle a été crée et conçue comme telle à l’image d’une plante rare qui existe seulement dans cette région et en Inde. Cette plante s’appelle le Hymenocallis. Mais pour reconnaître cette ressemblance il va falloir regarder de près, pas les photos diffusées dans les magasines mondiaux mais les détails et contours de ses plans et son plan de masse. Chose facile et évidente pour ses créateurs et architectes, les personnes qui l’ont dessiné, amélioré et complété mais totalement incomprise par le commun des mortels qui ne voit en cette tour qu’un immeuble de grande hauteur, luxueux certes, mais un de plus qui essaye de rompre des records.

Pour ceux qui ont voulu lui donner une image et un emblème local et régional, une signification d’existence, cette tour aujourd’hui malgré tous les efforts reste et alimente les rubriques des performances. Regrettable pour les architectes qui l’ont conçu ou fierté pour leur travail hors norme qui a pu battre des records ?












(Cette photo va être utilisée bientôt comme une affiche publicitaire pour une exposition temporaire de deux mois à but informatif auprès d’élèves et universitaires, le tout sponsorisé par une société anglaise.)

Cet article suit d'autres que vous pouvez lire dans la section:d’ici et d’ailleurs.

4 commentaires:

François a dit…

Une belle photo en effet!

La question que je me pose depuis un bout de temps c'est qu'ils ne s'arrêtent pas à cette tour, ils ont parlé récemment d'autres qui la dépassent, qu'est ce qu'ils cherchent au juste?

Sipane a dit…

Merci.
Ils cherchent peut être à avoir un record de plus?

Fabien B. a dit…

ça c'est une histoire de mec... a savoir celui qui aura la plus grande ^^ !

Il y a quelque chose qui me chagrine la dedans, c'est que ces tours sont financée par le pétrole (si je ne me trompe pas), et qu'à l'heure actuelle, avec ce que le pétrole entraine de cout et de difficultés auprès des populations du monde entier, et le danger réel qu'il fait encourrir a l'agriculture (culture de plante oléagineuse pour la confection d'essences comme le colza) et la crise mondiale alimentaire qu'elle amène... ces tours et construction ont quelque chose de ridicule et d'absurde.

Elles portent déjà leur déchéance, à peine leur construction terminée... a moins que je en me trompe.

Sipane a dit…

Non, je pense que tu as même raison.