20 mars 2008

Mobiliers urbains ou l’image d’une ville...

Un jour, on m’a posé cette question: « Et le mobilier urbain aux émirats arabes unis ? »

Bien que les villes principales, dont la capitale, ne soient pas vraiment adaptées aux piétons, dans ce pays on a la grande surprise de trouver de nombreux équipements qu’on peut définir comme étant du mobilier urbain bien étudié, urbanistiquement utile mais parfois peu utilisé.

Dans certains cas, on a l’impression que quelques bancs publics sont là juste pour combler un vide ou pour rendre plus beau, accessible et humain un tableau plus général dessiné par un urbaniste de talent. On en rencontre souvent, des arrêts de bus absolument non fréquentés. Dans un pays où l’on a tendance à utiliser la voiture comme moyen de transport plus qu’autre chose, ces arrêts de bus peuvent rester parfois des heures vides et délaissés, faisant partie d’un certain décor urbain riche et complet.

Parlons un peu des lampadaires, de toutes les formes, toutes les textures et les couleurs, ils sont partout seuls éléments utilisés le plus souvent, éclairant la nuit et décorant le jour.

Suivant la définition du mot « mobilier urbain », on peut aussi évoquer les espaces de jeux pour les enfants, très souvent délaissés au profit d’autres espaces dans beaucoup de villes. Ici, ils sont très conséquents, des espaces verts, bien aménagés où on pourrait trouver les dernières inventions de jeux de jardin en plastique ou en bois. Du gazon jusqu’aux arbres et haies arrosés systématiquement et automatiquement parfaitement entretenus, le paradis pour les enfants. On regretterait juste la courte durée de ce paradis à cause de la chaleur écrasante régnante dans la région au moins pour la moitié de l’année ce qui oblige ces mêmes enfants de s’abriter dans des espaces clos où la climatisation les aide à oublier les beaux jouets laissés en plein air.

L’un des buts les plus importants de ces aménagements urbains étant de connaître une certaine convivialité dans la ville en dehors de chez soi tout en alliant la notion de ville contemporaine et équipements divers, l’équation reste très complexe dans la mesure où c’est cet ensemble qui va déterminer l’une des images de n’importe quelle ville, image influencée par les choix des urbanistes, le nombre des habitants et le bien être des utilisateurs.













Cet article suit d'autres que vous pouvez lire dans la section: ici.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Bel article, toutes les images viennent d'une seule ville?

P.Leroy

Sipane a dit…

Oui, j'ai oublié de le citer, elles viennent de la capitale:-)Merci.

Claire a dit…

Je n'ai pas compris comment ils faisaient avec les palmiers pour les illuminer?drôle d'effet!

Sipane a dit…

Effectivement, ça peut paraître drôle, en réalité c'est très simple, il s'agit d'un genre de ruban illuminé qu'ils roulent autour des troncs des palmiers.

Fabien B. a dit…

C'est intéressant de voir comme ces mobiliers se rapprochent beaucoup de ceux qu'on voit par chez nous. ^^ Pas toujours du meilleur goût.

Sipane a dit…

Ils doivent être pensés par les mêmes architectes...
(Maintenant que tu le dis, je crois avoir vu certains qui les ressemblaient même sur ton blog:-))

Sorya a dit…

Bonjour,

Je réalise une étude sur le mobilier urbain aux EAU et ton article est vraiment intéressant, de même que tes photos. Serait-il possible que j'utilise celles-ci en illustration de mon étude ? Mon rapport ne sera diffusé qu'en interne à quelques personnes et bien sûr je préciserai la source des photos.
Si cela te dérange, je comprendrai.
À ta disposition pour des informations complémentaires sur mon projet.

Merci pour ce blog en tout cas !

Sorya

Sipane a dit…

Bonjour Sorya,

Aucun problème du moment où l'utilisation de mes photos est à des fins non commerciales. Et si tu peux citer la provenance ce serait mieux.

Par contre je serai intéressée par l'étude que tu as fait. Une fois finie, tiens-moi au courant si c'est possible.
Bonne continuation.