9 avr. 2007

"Concrete pod"

La technologie du béton prend un nouveau et étonnant saut. Avec ce projet artistique, l'architecte japonais Kazuya Morita réussit une réalisation actuelle en appliquant l'art traditionnel japonais connu sous le nom de sakan.


Le secret de cette petite structure remarquable se situe dans son matériel et sa construction. Le béton utilisé est une combinaison du ciment blanc, du fibre d'agrégat et de verre légère.
Ce mélange est appliqué sur un moule, par des plâtriers, suivant la méthode ancienne japonaise.
Les perforations ont été créées en attachant des anneaux de "styrofoam" au moule principal en forme de dôme.


Le résultat est une structure d'immense beauté et simplicité. L'épaisseur de la peau est seulement 15mm avec un diamètre total de 1.7m , proportions comparables à ceux d'une coquille d'oeuf de poule, selon l'architecte. Pourtant cette coquille d'oeuf est immensément forte et peut facilement soutenir le poids d'une personne. Placée sur un tapis, ou dans le jardin, la cosse devient une enclave tranquille pour la contemplation ou le jeu...

via: Kazuya Morita

6 commentaires:

François a dit…

Une nouveauté!
Bravo à toi pour cette trouvaille.

Sipane a dit…

Merci.

van acker a dit…

Une charmante petite ombrière individuelle. Avec ça et le projet de Vincent Caillebaut on reste dans les oeufs. C'est la période tu vas me dire mais c'est aussi une forme qui revient en force ; arrondie par excellence. Ces Seventies qui nous tiennent... !

Sipane a dit…

Oui, c'est la période avant tout qui a voulu que je sorte ces projets.
D'autre part tu as raison, la nostalgie gagne même l'architecture...

ed redon a dit…

superbe cet oeuf, il fallait le trouver! Moi qui revient juste de vacances j'ai trop envie de retourner en forêt voir si je n'en trouve pas un pour mes siestes...

Sipane a dit…

Je sais que ce projet a charmé plus d'un, ça donnera peut être de nouvelles idées aux architectes?