28 déc. 2011

Camouflée...


Il s’agit d’une maison familiale qui se trouve dans l’une des provinces flamandes de Belgique. Différente des maisons traditionnelles de la région, elle se fond dans le paysage grâce à sa texture qui lui procure une insertion réussie dans son environnement. Cette maison camouflée est une curiosité à découvrir et c’est : ici.

Le site des architectes DMVA : ici.
La photo : © Frederik Vercruysse

25 déc. 2011

Joyeux Noël


Joyeux Noël à tous les lecteurs du blog DETAILS...

(La photo a été prise sous la voûte du CNIT)

15 déc. 2011

« ATM »

A première vue, aucune ouverture, c’est un cube fermé de couleur noirâtre et posé en haut d’une butte surplombant l’océan. En réalité il s’agit d’une maison baptisée « ATM » et conçue par les architectes de l’agence japonaise Nizeki Studio. Cette villa semi enterrée dans la montagne, lumineuse et originale offre une vue imprenable sur les environs. Un endroit calme où les habitants ont choisi de vivre en harmonie avec la nature…

Pour plus d'informations et de photos, voir: ici.
Le site de Niizeki Studio: ici.
La photo © niizeki studio.

13 déc. 2011

« 1000 »



A l’occasion du 1000ème billet du blog DETAILS, quelques livres à lire, relire ou à  découvrir…

1000 Merveilles d'architecture : Par Maximilian Bernhard.
1000 Ideas by 100 Architects : Par Sergi Costa Duran et Mariana R. Eguaras.
1000 years of world architecture : Par Francesca Prina et Elena Demartini.
1000 Architects : Par Robyn Beaver.
1000 x EUROPEAN HOTELS : Par Chris Van Uffelen
1000 x Architecture of the Americas : Par Michelle Galindo
1000 x Landscape Architecture : Par Sibylle Kramer.
1000 Interior Details for the Home: And Where To Find Them : Par Ian Rudge  et Geraldine Rudge.
1000 immeubles et monuments de Paris - Dictionnaire visuel des architectes de la capitale : Par Michel Poisso.
1000 détails en architecture : Par Alex Sanchez Vidiella , Julio Fajardo et Sergi Costa Duran.

12 déc. 2011

« Tour-Dôme »


A l’heure où le débat des gratte-ciel est à son comble, ce sont les architectes Yoann Mescam, Paul-Eric Schirr-Bonnans et Xavier Schirr-Bonnans qui présentent une étude inédite conçue expressément pour la ville de Rennes. Grâce à cette idée différente des autres propositions, ils ont pu accéder au deuxième prix d’une compétition annuelle (Evolo) qui met en avant les nombreuses conceptions de gratte-ciel dans le monde. Baptisée « Tour-Dôme » il s’agit d’un concept qui présente une rupture radicale avec la hauteur et montre une autre manière de penser la densification…

A découvrir en détail : ici.

Le site des architectes : ici.

L’image : © Yoann Mescam, Paul-Eric Schirr-Bonnans et Xavier Schirr-Bonnans

9 déc. 2011

« La Classe »


Non, ils ne sont pas architectes mais photographes d’architecture. Ils s’appellent Anne et Jean-Luc Laloux et parcourent le monde à la recherche d’exceptionnelles résidences comme inspiration. Ici, il s’agit d’une ancienne école reconvertie par leur soin pour une luxueuse maison d’hôte, baptisée "La Classe". Une nouvelle ambiance a été crée tout en faisant un joli clin d’œil à l’école d’autrefois. Une astucieuse manière d’allier le charme d’antan à la création contemporaine…

A voir également : ici et .
Pour plus de photos, voir : ici.
La photo : © Anne & Luc Laloux

7 déc. 2011

Quand Norman Foster révolutionne l’idée de l’ascenseur...


C’est un musée glissé entre deux constructions, sur l’une des parcelles exiguës de New York.  L’architecte Norman Foster a eu l’idée ingénieuse selon laquelle l’énorme ascenseur qui lie les différents étages devient à lui seul une salle d’exposition. Un espace en mouvement qui selon les exigences du musée pourrait s’arrêter à tel ou tel étage et agrandir la salle qui s’y trouve.Un deuxième ascenseur ainsi que des escaliers sont mis à disposition des visiteurs. Ainsi, avec Norman Foster, l’ascenseur devient un espace de transition entre deux traditionnelles pièces muséales…

Pour plus d’informations et de photos, voir : ici.
La photo : © Nigel Young

5 déc. 2011

Le refuge...


C’est un endroit reculé, au sommet de la montagne, un lieu où l’hiver on ne pourrait qu’accéder en skiant. Avec l’arrivée de la neige, le toit de la maison devient également un endroit privilégié pour la pratique du ski ou de la luge et ceci pour le plus grand bonheur de ses habitants. Un refuge original qui se fond dans son environnement et c’est à découvrir : ici.

Le site des architectes Fantastic Norway : ici.
La photo: © Fantastic Norway

2 déc. 2011

Interactive...



Comment faire revivre un bâtiment historique en lui donnant un nouveau souffle ? L’une des réponses consiste à garder l’existant et lui rajouter quelques éléments novateurs qui le mettent encore plus en valeur. Ici, on se trouve à Moscou devant le fameux cinéma Pushkinsky dont la compétition de sa réhabilitation était, cette année, source d’inspiration pour de nombreuses agences d’architecture. Les architectes de l’agence anglaise In square lab ont eu l’audacieuse idée de proposer une forme organique qui envahit la façade et une fois arrivée au sol, finit par devenir un mobilier urbain utile et à la fois artistique. Pour cela il aurait fallu rompre la rigidité blanche de la façade avec la brillante fluidité de la forme de couleur rouge qu’on lui a greffé. Le résultat est un curieux dialogue entre l’ancien et le neuf et c’est à découvrir : ici.

On en a parlé également : ici.
La photo: © In square lab

1 déc. 2011

« AAVP »


Il vient de recevoir la mention à l’équerre d’argent du prix d’architecture 2011 du Moniteur.

Ma discussion avec Vincent Parreira remonte à un petit moment. Dans son bureau, au milieu de ses maquettes éparpillées ici et là, malgré un emploi de temps chargé, Vincent a pris le temps d’étaler chacun de ses projets. Un entretien intéressant qui m’a appris beaucoup sur sa manière de travailler.

« Mes goûts architecturaux doivent beaucoup à mes origines portugaises » m’avait confié Vincent Parreira avec détermination. Dans ses divers projets, son architecture s’avère être un travail minutieux de détails et de formes qui nous renvoient parfois vers une certaine conception vernaculaire de l’architecture. Sa démarche est avant tout un total respect pour la mémoire et le passé de la parcelle où on lui a demandé d’implanter ses constructions.

On a déjà entendu parler de quelques-uns de ses projets, de RAG à TINO en passant par ATOLL et MAN, des idées qu’au fur et à mesure des années Vincent a su peaufiner du croquis jusqu’au chantier. Mais il existe d’autres projets, peut être encore que des idées, que l’architecte est en train d’étudier.

Toujours est-il que pour Vincent Parreira l’architecture est cette relation complexe entre les demandes d’un client et le prix d’une construction, selon lui, c’est à l’architecte et à lui seul que revient ce rôle difficile de décideur et si on le laisse faire l’architecture ne s’en sortira que triomphante…