31 mai 2011

En communion...


Une maison conçue sur mesure pour cette famille qui devrait se sentir comme si elle vivait en pleine nature. La villa se compose d’un grand patio (qui lie horizontalement et verticalement les différentes fonctions) et  d’un étage qui se trouve en-dessous du niveau du sol (un endroit labyrinthique où on a l’impression d’être au cœur même du paysage). Une construction où l’architecture, la nature, l’intérieur et l’extérieur semblent en parfaite communion…

Pour plus d’informations et de photos, voir : ici.
Le site de UID Architects: ici.
La photo : © H. Ueda.

30 mai 2011

Maurice Padovani




Dès son enfance à Marseille, une visite à l’unité de Le Corbusier était le déclencheur de cette perception de l’espace architectural, une étape inconsciente qui marquera son parcours professionnel 30 ans plus tard. Après l’éducation nationale où il a passé près de dix ans, alors qu’il avait envisagé, avec un ami, la création d’une ligne de mobiliers, on lui a demandé l'élaboration d’un concept pour une boutique en franchise. C’était le premier pas dans l’aménagement de l’espace, une démarche dans le monde du design qui depuis ne s’est plus arrêtée.

Quand on demande à Maurice quel genre de matériau il aime utiliser dans ses conceptions, il répond qu’il n’a pas de matériau de prédilection. Et bien qu’il aime le béton et le bois de cèdre, pour lui à chaque matériau sa place suivant l’effet qu’il procure. Entre deux phrases, il confie qu’il préfère la conception à un travail suivi d’un chantier qui se révèle de plus en plus contraignant. Les difficultés qu’il évoque ne sont que révélateurs de cette route épineuse et longue que prend naturellement chaque architecte pour pouvoir réaliser ce qu’il entreprend. C’est pourquoi pour lui, le design et plus précisément le mobilier est devenu cette panacée, la lignée où loin de toute prétention on peut aussi bien créer et se découvrir.

Quand on lui pose la délicate question de l’architecture contemporaine, il répond en toute spontaniété : « C'est une tarte à la crème, mais comment faire sans Palladio, Ledoux, Corbu, Mies, puis Barragan, Murcutt, Souto, et peut-être plus que tous, Zumthor? »

Toutefois et en dehors des quarante boutiques parsemées sur le territoire français, Maurice Padovani a à son actif une exceptionnelle chapelle, entre subtilité et sérieux, qui nous transporte vers une architecture où la simplicité fait corps avec l'émotion dégagée. Citons aussi entre autres, la conception de cette maison qu’il fait visiter chaque année durant les "journées de la maison contemporaine" et qui pour lui serait une manière de raconter son parcours, de commenter et de scruter comme un spectateur étranger ce travail accompli qu’il a tant perfectionné…

Le site de Maurice Padovani: ici.

25 mai 2011

Inédite...


Il s’agit d’un pavillon récemment construit qui fait partie d’un musée à ciel ouvert (Hakone Open-Air Museum) qui date de 1969 et se trouve au Japon. Plus que 500 éléments en bois ont été empilé pour obtenir un air de jeux original et innovant. A l’intérieur de cet espace, l’artiste Toshiko Horiuchi Macadam a conçu une installation inédite qui enchantera tous les visiteurs. Le résultat est un lieu inédit où l’architecture traditionnelle du bois se mêle à l’imagination créatrice des concepteurs…

Pour plus d’informations et de photos, voir : ici.
Le site des architectes, Tezuka Architects : ici.

23 mai 2011

« Australia »

 




Non, il ne s’agit pas d’un projet inspiré du « Mont Olympe » qui se trouve sur la planète Mars (parcequ’il existe réellement, bien qu’on soit nombreux à l’ignorer) mais d’une réalisation inspirée de l'inselberg d'Ayers Rock qui se trouve à Montigny le Bretonneux, dans la région parisienne. 

Présenté comme révolutionnaire, tant par sa technologie que par ses couleurs, cet immeuble tertiaire est l’œuvre de l’architecte Hubert Godet. Innovante et à la fois inédite, cette construction colorée ne passe nullement inaperçue dans cet environnement de « ville nouvelle » connu par son architecture typique de béton et de brique. 

Baptisé « Australia », cet immeuble où plusieurs labels se croisent, est une « exposition permanente » des dernières nouveautés, à ne pas rater… 

D'autres photos se trouvent sur ma galerie publique: ici.

20 mai 2011

Quand Gaudi inspire Ito...



 


 

C’est en face de la fameuse “Casa Milà” construite en 1906 par Gaudi que l’architecte japonais Toyo Ito a conçu son projet. Une façade en tôle ondulé en hommage à l’œuvre de l’architecte espagnol a couvert l’un des bâtiments construit par Carlos Basso et Toni Olaya. L’image nous renvoie indéniablement vers le modernisme espagnol dont Barcelone est connue. Le résultat est un subtil dialogue entre deux générations à cent ans d’écart… 

18 mai 2011

Le « LEGO » dans la ville...


Il s’agit d’une manière originale et créative pour attirer l’attention sur quelques friches abandonnées qui se trouvent dans la ville espagnole de Valence. Ce sont des grands blocs de « LEGO » qui envahissent la ville et accaparent certains murs en capturant le regard des passants et des visiteurs. Cette touche colorée, surprenante et inédite n’est qu’un langage de plus qui vise à améliorer nos paysages…


Pour plus d'informations et de photos, voir: ici.
Le site de l'agence d'architecture: ici.
Les photos: © (Bernat Ivars + Manuel Lopez)

16 mai 2011

Au milieu de nulle part...


Elle se trouve au nord-est de l’Oregon. Dans cet environnement lunaire, on a voulu rénover une ancienne ferme et la transformer en une maison familiale. Le résultat est des plus surprenants, un parallélépipède de verre posé sur un piédestal où l’architecture contemporaine renforce cette mutation. Un volume où encore une fois la limitation, entre intérieur et extérieur, très chère à certains architectes semble être effacée… 

Pour plus de photos et d’informations, voir : ici.
Le site de l’agence d’architecture, Olson Kundig Architects : ici.
La photo : © Tim Bies.

14 mai 2011

Maison d’un photographe...

Elle se trouve à Tarragone, en Espagne. Il s’agit d’une maison de week-end conçue pour un photographe. Minimaliste et épurée, lumineuse et astucieuse, elle comporte plusieurs volumes qui s’entrelacent et créent des patios et des terrasses. Avec une vue imprenable, cette villa contemporaine située entre mer et palmiers, est une curiosité à découvrir…

Pour plus d’informations et de photos, voir : ici.
Le site de l’agence d’architecture, OAB : ici.
La photo : © ALEJO BAGUÉ

Banc public...

Quelque part en France...

La photo: © thbz

11 mai 2011

Aux couleurs de l’arc en ciel...

Elle s’appelle Emmanuelle Moureaux, elle est architecte et travaille au Japon. Ses conceptions colorées et joyeuses, acidulées et  inédites propulsent la couleur au cœur de la conception, elles ne font qu’interpeller tout curieux d’architecture. Ici, il s’agit d’une banque où la luminosité intérieure se mêle à la sobriété du volume tout en gardant cette touche personnelle que l’architecte entretienne partout. Découvrons ensemble une signature caractéristique rehaussée aux couleurs de l’arc en ciel…

Pour plus d’informations et de photos voir sur le site de l’architecte, Emmanuelle Moureaux : ici.

La photo: © Nacasa & Partners Inc.

9 mai 2011

"Un condensé d’architectures"






A l’image des îles d’un archipel, les volumes se frôlent et se suivent. C’est à partir de matériaux différents, de formes distinctes et de couleurs puisées dans l’histoire de la ville que le théâtre de l’Archipel sort de terre.

Par ici un volume en béton serti de briques rouges, par là un autre en Corten, plus loin encore, un autre parallélépipède avec son écrin doré sans oublier le bâtiment qui au fil du temps sera recouvert des différents évènements qui ont participé à l’histoire du lieu. Finalement la pièce maîtresse de cet ensemble « Le Grenat » une immense bulle en béton qui se vêtira pour l’occasion sa plus belle robe, elle sera en résine et brillera avec la luminosité ambiante.

Conçu par Les Ateliers Jean Nouvel avec Brigitte Métra et associés, une fois terminé, ce condensé d’architectures deviendra très vite un lieu incontournable pour tout visiteur de la ville…

6 mai 2011

“K”

Quand la première lettre du patronyme des futurs habitants d’une maison inspire les concepteurs, on se trouve en face d’une villa doublement « griffée » où la signature de l’architecte se mêle à celle de ses occupants. Cette maison où la couleur rouge domine, est destinée à accueillir un couple à la retraite. Pour plusieurs raisons, la couleur d’origine a cédé la place à la couleur grise mais l’idée du départ est restée inchangeable. Avec sa vue imprenable, son intérieur qui reprend la lettre « K » dans la conception de certains meubles, et sa forme inédite cette maison constitue une originalité et elle est à découvrir : ici.

La photo : © Ashton Raggatt McDougall (ARM) Architects

5 mai 2011

"Cyril Sancereau"

On a souvent rencontré ses photos d’architecture que ce soit dans des magazines spécialisées ou des expositions. Après des études d’architecture et les Beaux-Arts, Cyril Sancereau a multiplié les expériences en assistant plusieurs artistes (comme Jordi Colomer) et en collaborant avec d’autres (comme Loïc Touzé). 

La relation mentale et physique de l’homme avec l’espace a toujours intrigué cet artiste qui a trouvé finalement dans la photographie d’architecture les réponses à ses questionnements.

Quand on lui demande quel genre d’architecture il aime photographier, la réponse vient très naturellement, tous du moment où l’image aide à s’approprier l’espace. Il se confie entre deux phrases qu’il souhaiterait aller au Japon à la rencontre de l’architecture de Sou Fujimoto et de SANAA qui, on le sait, possèdent à leur actif un panel vaste d’un genre unique.

Cyril aime la photo en couleur car suivant lui c’est « la meilleure façon de restituer la diversité actuelle des matériaux et des traitements utilisés ». Dernièrement, sa rencontre avec l’agence d’architecture PO & PO a marqué positivement son travail. L’idée de pousser au plus loin les qualités du logement  individuel dans le logement collectif l’a séduite.

Aujourd’hui, cet inconditionnel de l’art aimerait élargir son travail pour d’autres horizons qui mettent en avant ce subtil mélange de l’intérieur et de l’extérieur dans l’architecture. Et pourquoi pas, une délectable virée vers l’autre côté de ces murs qu’il a toujours photographié…

4 mai 2011

“O”

Baptisée “O”, cette maison de ville se trouve dans l’une des nombreuses ruelles traditionnelles de Kyoto. Sur deux étages, les différentes fonctions encerclent la maison principale qui par la force des choses a subi une extraordinaire extension. Contemporaine, lumineuse, aux traits épurés, cette originale habitation est une curiosité à découvrir…

Pour plus d’informations et de photos, voir: ici et .
Le site de l’agence d’architecture, Hideyuki Nakayama Architecture: ici.
La photo: © wakiiii

2 mai 2011

En brique...

C’est un établissement public construit par des matériaux locaux et suivant des techniques ancestrales, avec la participation de toute une équipe et appuyé par la communauté régionale. Il s’agit d’un centre de formation qui se trouve au Cambodge, un projet lancé au départ par des étudiants mais qui a trouvé l’aval et l’intérêt de tous. Le résultat est un bâtiment en brique où le savoir faire s’affirme et les couleurs se croisent…

Pour plus d’informations et de photos, voir: ici.
Le site des architectes: ici.
La photo : © Rudanko + Kankkunen Architects